mardi, octobre 29, 2013

Le hibou ouvrit les yeux, 
Le soleil y entra 
Le hibou ferma les yeux 
Le soleil y resta .
Voilà pourquoi le soir,
Quand le hibou se réveille 
J'aperçois dans le noir 
Deux morceaux de soleil. 

 ( merci à Maurice Carême de me prêter ces quelques vers pour illustrer mes peinturlures )
 

(clic pour voir en plus grand )

3 commentaires:

Sylvain Pypebros a dit…

Ils sont superbes!
L'histoire du soleil, je la connaissais en chansonnette avec "le chat ouvrit les yeux" ...

Sylvain Pypebros a dit…

pardon si j'ai déjà posé la question, mais tu nous peins ça avec quoi? acrylique ?

loly c a dit…

y a plus personne ? quel dommage !!!!